Matrice d’une passion et autres brunchs dominicaux…


Certains ne le savent peut être pas mais j’écoute beaucoup de musique. Je ne m’oblige pas à suivre l’actualité musicale, je suis curieux parce que c’est une passion depuis que je suis petit. Je crois que mes premiers souvenirs sont simples, c’est un peu l’apanage classique, mes parents adoraient ça et il y avait toujours de la musique à la maison. Ma mère aime la pop, la variété française influencée par l’Angleterre, les songwritters folk américains et mon père adorait la musique classique mais était surtout un rockeur, un Beatles fan qui n’a jamais craché pour autant sur un bon blues-rock des Rolling Stones, la saturation énergique des Who, les harmonies de Chicago ou les mélodies ensoleillées des Beach Boys. Il y avait une collection de vinyles incroyables dans le bas du meuble loupe dans le salon et toujours un disque prêt à tourner sous le diamant du lecteur. Deux fans de musique, des inconditionnels de concerts et même un chanteur ayant sa préférence à lui en guise d’ex  pour ma mère ( c’est vous dire…), qui travaillaient comme des dingues la semaine et profitaient de leur weekend pour s’occuper pleinement de leur deux progénitures. On vivait à Asnières t’as vu bien ou bien et le dimanche, chez nous, il n’y avait pas cette sacro-sainte obligation du déjeuner familial. On se réveillait tard, on descendait dans le salon, on attendait que tout le monde soit là en regardant la télé et une fois au complet, on brunchait à l’anglaise. Je me souviens de ma mère dans sa robe de chambre rose épaisse mettre les Beatles et on mangeait comme ça, en écoutant Help, en écoutant Rubber Soul, l’album rouge, le bleu… C’est pour ça que j’aime la musique, pour ces instants de vie, pour son pouvoir mnémonique, pour rattacher un sentiment écrit par un inconnu à un moment personnel.
« La vie sans musique est tout simplement une erreur, une fatigue, un exil. » écrivait Nietzche, voilà une philosophie que je partage pleinement.

Je vais poster de plus en plus de musique sur le blog. Plus forcément pour raconter l’histoire de la chanson, du groupe et en profiter pour étaler ma culture, mais peut être plus pour me tourner vers un souvenir personnel ou tout simplement pour partager une chanson que j’ai appréciée.

Faut vous y attendre, on ne pourra pas dire que je ne vous ai pas prévenu.

Publicités

5 Commentaires

Classé dans Musique

5 réponses à “Matrice d’une passion et autres brunchs dominicaux…

  1. hautlesmainspeaudelapin

    Moi je dis chouette !

  2. Effectivement, c’est toujours plus intéressant comme démarche et tout cas cool 🙂

    • Intéressant pas certain certain pour vous mais voilà, je trouve l’idée marrante. On va voir ce que ca donne. Je crois que j’ai oublié de mettre ton blog dans mes liens, je répare cette erreur de suite. Bien tes articles sur tes dernières lectures, j’ai l’impression que tu lis mes livres de chevet. 🙂
      Cordialement

      Dicky le Canard

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s