Jonathan Safran Foer – Tree of Codes

Le prochain livre de Jonathan Safran Foer sortira aux Etats-Unis le 16 avril prochain. Son nom : Tree of Codes. A peine la promo mondiale de Faut-il manger des animaux ? terminée, JSF va devoir reprendre la route pour présenter sa nouvelle œuvre, cette fois-ci ce n’est ni un roman ni une nouvelle, une oeuvre littéraire artistique, visuelle et conceptuelle comme jamais. Il faut savoir qu’il est diplômé de l’université de Princeton en littérature et philosophie mais il est important de savoir qu’il suivait surtout les cours très particulier de Joyce Carol Oates en Creative writing, option dans l’apprentissage expérimental de l’écriture dans toutes ses formes. Il a déjà mit en oeuvre ses leçons dans ses précédents romans comme la répétition épileptique de mots sur plusieurs pages dans Faut-il manger des animaux ? ou l’utilisation d’une phéoto comme un flip book dans Extrement fort, Incroyablement prêt mais là Tree of Codes est un concept à lui tout seul. Imaginez ouvrir un livre où il manque des mots car ils ont été découpés physiquement, un livre où il y a plus de vides qu’il n’y a de mots, comment réagiriez-vous ?  Safran Foer reprend par exemple la nouvelle La rue des crocodiles de Bruno Schulz, poète polonais tué en pleine rue par un SS en 42, et la troue comme les rapports cryptés du FBI mais avec des vides permettant des chevauchements visuels et un aspect secret. Un livre donc difficile à lire physiquement et un pied de nez magnifique au livre virtuel à une époque où il prend des places de marché.
Donc un livre qui coûtera cher, un livre qui ne se lira pas sur la plage, un livre qui ne sera jamais traduit, un livre objet, un livre artistique développé par un maison d’édition anglaise qui n’a pas d’argent mais des idées : VisualEditions.

Jonathan Safran Foer est toujours là où on ne l’attend pas et donne peut être une alternative au livre physique pour l’avenir. J’ai bien envie de voir à quoi cela peut ressembler et décrypter cet arbre à codes.

Publicités

5 Commentaires

Classé dans Bouquins, Canards & autres mots sur papier

5 réponses à “Jonathan Safran Foer – Tree of Codes

  1. asphodele

    Moi je dis que c’est peut-être un concept novateur et blablabla, qu’il a plus le sens du marketing que de la littérature et que c’est du foutage de g….e, oh!pardon, c’est sorti tout seul !!

    • C’est marketing parce qu’il est dans le buzz et qu’il essaye de sortir des codes rigides du cadre du livre ? Je n’en ai pas l’impression, il n’a pas été payé pour ce livre, je pense que c’est un vrai concepteur, quelqu’un qui a envie de changer les choses un minimum après peut-être que c’est que du marketing mais après tout le marché du livre est un marché comme les autres… dans ce cas, les livres pop-up avec l’alphabet ou les chiffres ne sont que des coups marketing et non une recherche artistique et créatrice. Je sais pas, je trouve ça intéressant qu’un auteur à succès se permette des petites folies.
      Cordialement

      Dicky le Canard

  2. Non mais, vu comme ça, sûr ça se défend ! Il y en a aussi où le livre n’est qu’un trou immense malgré les mots, donc, why not ? Mais, perso j’irai pas l’acheter…ou en poche, un de ces jours !!^^

  3. Shahrzad

    Malheureusement, j’ai trouvé le livre illisible, au moins la version publiée en Angleterre et vendue sur Amazon US. Les pages sont très mal coupées. J’ai essayé de copier les mots visibles sur chq page; mais non, rien à faire !
    Quel dommage pcq je m’attendais à une révélation.

  4. Ca rappelle les « cent mille milliards de poèmes » de Raymond Quesneau, autre bel objet pour un cabinet de curiosités.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s