Benjamin Biolay – Nightshop

« Alain Bashung m’a dépanné post-mortem. Un jour, j’étais au studio ICP où il a beaucoup enregistré et je cherchais un truc à fumer, et un mec du studio me dit : « Regarde dans la boîte d’Alain, tu peux prendre ce qu’il y a dedans !« . J’ai répondu : « Ca va pas, c’est la boîte d’Alain !« . et puis je me suis dit : « C’est que de la beuh. » Du coup, le soir, j’ai écrit une chanson qui s’appelle « Nightshop« , où je dis les mots « la nuit je mens » en hommage à Bashung. J’écrivais avec sa beuh, son poison, ça ne l’a pas aidé, c’était bizarre. »

Benjamin Biolay
Interview Serge
Février 2011

Publicités

3 Commentaires

Classé dans Musique

3 réponses à “Benjamin Biolay – Nightshop

  1. « Je fume pour oublier que tu bois.
    … »
    A.Bashung

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s