The Black Keys – Tighten Up

Je suis un canard qui se réveille toujours après la guerre. J’essaye d’être à l’écoute tout le temps des nouveautés musicales mais il faut bien reconnaître que parfois je rate le coche.
Ça a été le cas avec The Black Keys que je connaissais de nom depuis des lustres, que j’avais vu à l’album de la semaine il y a très longtemps, dont j’avais un titre ou deux mais pas plus (dont une cover de she said she said des Beatles).
Brothers
, le dernier opus est sortit et je m’y suis attardé et je crois pouvoir dire que je n’ai pas eu une aussi grosse claque musicale depuis longtemps. C’est exactement ce que j’aime, le son bluesy rock absolut, une voix dans laquelle on ressent de la puissance et de la chaleur, des riffs pas tarabiscotés pour faire genre mais cinglants de mélodies, bref un truc qui me file des frissons, un peu comme la première fois que j’ai écouté les Cold War Kids.

Duo venant de l’Ohio, loin de l’intelligencia fashion new-yorkaise ou de la scène médiatique de Détroit à l’époque, The Black Keys démarre en même temps que The White Stripes. Duo similaire oblige et blues rock dans les baffles et dans les gênes, ils sont très souvent comparés à leurs débuts mais ce n’est fait pour durer car The Black Keys va décider d’aller vers un univers plus indie, plus underground, moins mit en avant alors que The White Stripes connaîtra le succès qu’il mérite et qu’il recherchait.

Ils sortent donc cette année Brothers,  septième album de la lignée, un bijou incomparable.
Le premier clip Next Girl a fait pas mal parlé de lui sur le net car cette vidéo où l’on voit un dinosaure en peluche chanté les paroles dans les oreilles mouillées de pin-ups vintages en bikinis qui finissent par se battre pour lui, n’est en fait qu’une tentative de la maison de disques de créer un buzz avec un clip drôle, non-officiel et sexy catchy. L’essaie a pas mal énervé le duo, ils ont trouvé la vidéo pas amusante du tout et dégradante par rapport à l’univers de l’album. (la vidéo est dispo ICI). Le label voyait là la possibilité d’amener The Black Keys vers d’autres sphères plus commerciales et plus pécuniaires, chose à laquelle le groupe leur a demandé en réponse si ils étaient sérieux de leur proposer ça à eux. Ce petit raté très réussit est signé par Chris Marrs Piliero. Jeune cinéaste clipeur diplomé de Chapman University en Californie, Chris Marrs Piliero a monté un collectif nommé Marrs Attacks (je vous conseille de le visiter) et a réussit son coup de comm’ avec ce buzz retentissant. La maison de disque comprend qu’elle doit changer son fusil d’épaule et recommande un nouveau clip avec cette fois les protagonistes dedans. Il reprend l’idée du personnage principal qui chante les paroles pendant toute la durée du clip. Il transpose le dinosaure pop à des gamins. L’idée fonctionne à merveille et les garçons comme les pères se battent de la même manière pour la même chose.
Le clip a été tourné en avril à Brooklyn. Pendant le tournage, il y a eu un orage terrible. Résultat tout le parterre était trempé et les plans précédents inutilisables pour des problèmes de raccord évident, l’équipe a du faire sécher tout le terrain de jeu manuellement pour terminer le clip. Pendant la bagarre dans laquelle Dan Auerbach et  Patrick Carney interviennent, une petite fille a essayé, pour de vrai, de voler la bague de Dan. Un tournage qui avait l’air très sympathique et dans une bonne ambiance, chose qui se ressent lors du visionnage de clip si agréable à regarder.

The Black Keys
Tighten up

Publicités

3 Commentaires

Classé dans Musique, Videos, liens et toute la panoplie

3 réponses à “The Black Keys – Tighten Up

  1. J’adhère !!! Ce qui est bien sur ce post (et dans ce blog) c’est la qualité des textes !!! J’en ai appris un peu plus sur ce duo que j’ai découvert ce printemps. Gros, gros coup de coeur pour ma part. C’est bien simple, je n’arrête pas d’écouter « Tighten up » en boucle toute la journée. Merci pour ce post et à très bientôt !! Amicalement. FREEDO

    • C’est marrant parce que cette chanson me rend ado, j’ai aussi envie de l’écouter en boucle et j’imagine qu’elle serait devenu une sorte d’hymne à ma solitude ordinaire dans d’autres circonstances. Repeat, repeat, repeat… Merci pour ces compliments.
      Cordialement

      Dicky le Canard

  2. La voyeuse

    hello, je viens de te découvrir sur CLG, mais j’ai pas le temps de tout lire, je reviendrai, ça a l’air bien, ici aussi!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s