Beyoncé The Great

Il faut bien dire ce qui est, je ne suis pas un canard qui sait bien bouger son boule. Je suis donc toujours admiratif de ceux qui savent le faire et tout particulièrement de Beyoncé.

Du haut de ses 1m68, Beyoncé Knowles est THE vamp de notre époque. Pendant que Lady GaGa, Britney Spears, Christina Aguilera, Shakira et tant d’autres se la jouent bimbos trashs dans leurs clips, en titillant différents codes sexuelles, Beyoncé est simplement fatale ! Preuve en est, Beyoncé et Lady GaGa ont eu dernièrement un échange de bon procédé en faisant un guest chacune sur l’album de l’autre, avec comme thématique le téléphone.
Le premier clip a sortir a été Video Phone réalisé par Hype Williams,(dispo sur I Am…Sasha Fierce de Beyoncé) où visuellement tout est un mélange très ‘intelligent des références culturels comme Reservoir Dogs avec des illustrations pin-up de Bettie Page et des couleurs hyper-contrastées façon comics américains.
Le berger à la bergère donne Telephone, réalisé par Jonas Akerlund, où après une intro dans une  prison punk pour femmes, Lady GaGa téléphone à sa copine Beyoncé qui vient la chercher à sa sortie de prison dans le Pussy Wagon de Kill Bill pour aller faire un massacre dans un diner en bord de route.
Compilation de la culture pop de ces dernières années, Beyoncé joue de son image et apparaît comme une sorte de séductrice multi-carte pouvant changer d’apparence à son bon vouloir tout en restant indéniablement sexy. (faut bien le reconnaître, Lady GaGa ressemble à rien à côté d’elle dans les deux clips).
Consciente de suivre la mode rétro du moment, Beyoncé pousse la fashion attitude à son paroxysme en sortant Why don’t you love me où elle joue B.B. Homemaker, une desperate housewife qui fait le ménage avec un sex-appeal hallucinant tout en fumant, se maquillant de façon outrancière et en prenant des bains comme une star ! Dans le clip, il y a un petit clin d’œil, un merci pour ses six Grammy awards dont elle prend particulièrement soin.
Why don’t you love me
peut être vu comme un préquelle à Telephone de Lady GaGa, une femme qui ne supporte plus son mari absent et voudrait bien le voir disparaître.
Le clip est signé par Melina & Bee Z, inconnus au bataillon, qui savent mettre en scène une ambiance 8mm avec vignetage et fuite de lumière.
Un petit bijou visuel qui confirme que Beyoncé, c’est vraiment la meilleure !

Beyoncé
Why Don’t You Love Me

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Musique, Videos, liens et toute la panoplie

2 réponses à “Beyoncé The Great

  1. Lilounette

    Tres sympa pour le single, amis un peu mitigée quand même sur la starlette… si le style musicale inspiré des oldies est cool, en revanche on n’a pas besoin des inspirations des mentalités racistes de l’époque: autrement dit moi le blanchissement de peau et les cheveux blonds lisses sur THE african american soul singer, je trouve ça un peu triste…on est plus à l’époque où les wasp sont el modèle à suivre… et Beyonce n’est pas comme ça juste dans le clip… oui aux blacks affirmés, pas aux barbies café au lait…

  2. ari ohlala

    mon chéri a eu l’occasion de la voir en vrai de très près, avec Rihanna aussi. Il est revenu en me disant que Rihanna était très mignonne, mais Beyoncé… BEYONCE putain !!!!!!! Wahou quoi… Bref, elle a tout cette fille…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s