Saez Vs. Offspring

Bon je l’ai déjà dis quelque part sur ce blog mais je déteste Damien Saez. Voilà, c’est dit ! Ouf !
Ce type m’insupporte pour des dizaines de raisons qui s’accumulent avec les années. Le pompon étant bien sûr son pétage de plombs bidon pendant une interview pour un webzine où monsieur ne voulait pas assumer qui était sa petite amie de l’époque, sans oublier bien sur aussi son concert à Marseille où il a quitté la scène parce qu’une racaille l’a traité de « bouffon » et pour ses propos mégalo-maniaque à l’époque de God Blesse où il se disait « plus musicien » que Bertrand Cantat ou H.F.Thiefaine
Pourtant j’ai adoré lors de sa sortie Jours étranges mais depuis c’est une décente aux enfers régulières. Autant God Blesse m’avait déjà un peu gavé mais bon,  la suite par contre comme Debbie a été pour moi l’échec, la rupture finale. Saez est devenu à ce moment-là une pale copie d’un poète maudit à deux balles ayant trop lu Jim Morrison et La Nuit Amércaine où les mêmes symboles, les mêmes idées sont développés avant une lourdeur post-adolescente puante.
N’aimant pas critiquer sans avoir écouté, je profite de ma période de gestation professionnelle pour réfléchir et pour faire des trucs que je ne ferais pas habituellement et cet après-midi c’est écouter J’accuse de Saez. Je ne vais pas faire une review de l’album car il y à manger et à boire mais cette voix nasillarde reconnaissable entre cent n’a pas changée ni cette manière exagérée de terminé ses -é en -ai. Je ne me suis pas arrêté à ce mini-scandale sur l’affiche (que je trouve superbe par ailleurs) ni sur sa phrase polémique « une carte bleue dans la chatte«  (parodiée par Johann Roques de Ouï FM, (vidéo dispo ICI) et qui a beaucoup énervé l’intéressé) mais c’est vrai, il faut le reconnaître, Saez défonce des portes ouvertes et semble appréhender le capitalisme moderne et sa lutte contre elle avec la vision d’un ado de seize ans d’il y a seize ans. Je pense que j’aurais adoré Les cours des lycées et Pilule il y a quinze ans mais l’adolescent que je suis toujours pourtant a du mal à trouver un écho à ce discours facile et puérile.
Ce que je raconte n’a rien de novateur, je ne suis pas le premier à déglinguer Saez mais le but de cet article était de faire remarquer que musicalement Saez a toujours un défaut majeur, celui de recopier sur la feuille du voisin même quand celui-là a un style qu’on reconnaît directement ou une mélodie utilisée très connue.
Souvenez-vous au lendemain du 21 avril 2002 quand la France apprend que Jean-Marie Le Pen est au second tour de la présidentielle, les radios françaises passent un single enregistré durant la nuit précédente nommé : Fils de France. Fils de France est une repompe consciente de Youth of the Nation de P.O.D., groupe de rock californien pacifiste, qui a été légèrement modifiée pour ne pas être considérée comme un plagiat. Premier signe.
En écoutant l’album J’accuse de son début jusqu’à sa fin, je me suis aperçu que la dernière chanson Le Tricycle Jaune avait une mélodie qui me rappelait un tube… réflexion… Ah oui ! Même planqué derrière un riff en arpège et en acoustique, Le Tricycle Jaune est une copie improbable de Why don’t you get a job de Offspring
Une ressemblance ridicule pour une chanson naze qui pourrait être mise sur la grande compil’ des chansons sur le vélo avec  : A bicyclette de Yves Montant et Zazie fait de la bicyclette des Plastiscines.
A force d’enculer les poules, on finit par casser des œufs… à bon entendeur… Salut !

SaezLe Tricycle Jaune

VS.

Offsrping – Why don’t you Get a Job

Publicités

5 Commentaires

Classé dans Musique, Videos, liens et toute la panoplie

5 réponses à “Saez Vs. Offspring

  1. C’est vraiment que c’est assez troublant :-/ sur mon tricycle jauneeeuuuuuu lol
    Idem il n’y a guère que sur « Jours Etranges » que j’avais flashé le suivant m’a vite saoulé…

  2. Pachminette

    Bonjour !
    Cet Offspring pompe déjà sur une chanson des Beatles , ou je me trompe ?? Je ne connaissais pas , c’est une première écoute … il y a des tournures Beatles et des phrases entières pompées , reste à retrouver dans quelle chanson , je ne les ai pas écoutés depuis longtemps .
    Bye
    Pachmi

    • Non mais je dis ça pour chahuter un peu le garçon mais en même temps quatre accords restent quatre accords et je suis persuadé que tu peux trouver de dizaines de chansons avec le même enchainement, c’était surtout le refrain qui suivait exactement la même mélodie qui me dérangeait dans cette chanson. Je cherche encore pour celle des Beatles mais je sèche un peu… obladi Oblada ?
      Cordialement

      Dicky le Canard

  3. guillaume

    on peut dire ce qu’on veut, les gouts et les couleurs… Moi perso, je trouve que c’est le seul qui crée réellement quelque chose au nivo zik sur l’hexagone. Force est de constater que beaucoup de musicien font de la musique « macdo » ou chante juste pour etre célébre…

    Saez revendique des choses, qu’on soit en accord avec lui ou non n’enlève en rien à son talent et au moins, lui, dit des choses. Surtout à notre époque, championne au monde de la langue de bois et du politique correct.

    Tchuuss

    • Je suis tout à fait d’accord avec toi, c’est un très bon musicien, il dénonce beaucoup de choses (peut être parfois trop) mais il n’empêche qu’il a cette prétention horrible qui le rend puant. Ce que je lui reproche c’est ce personnage d’adolescent rebelle qu’il traine depuis des années et sa vision anti tout car trop attaché à sa vie passéiste qu’il a cristallisé comme sur une photo. Il ne critique pas vraiment le monde, il critique plus le monde qui n’est pas le sien. Il y a trop de choses antinomique chez lui pour que j’arrive à le considérer dans toute sa mesure comme son besoin de critiquer le système capitaliste et les média et d’à côté vendre ses places 35/40€ pour le zenith comme tout le monde et de derrière refuser toute interview, non pas pour refuser le système, mais plus par flemme car si il avait un combat, une idéologie à offrir il devrait la défendre à plus grande échelle et ne pas faire lire un texte une fois tous les quinze ans aux victoires de la musique où il a, je le rappel, accepté d’être nominé, du moins son label l’a accepté. C’est un très bon musicien, un chanteur nasillard qui a une voix unique et particulière mais bon j’aime à le critiquer parce que sans langue de bois, on a le droit parfois d’être humble, défendre ses idées sans réagir comme un adolescent en rébellion pour le principe d’être contre… la poésie en alternative ? C’est un peu juste non ?

      Cordialement

      Dicky le Canard

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s