En Attendant Palahniuk

Chuck Palahniuk, hormis le fait qu’il ait un nom difficilement orthographiable, est un écrivain américain devenu célèbre après l’adaptation cinématographique du cultissime Fight Club de David Fincher. Après des études de journaliste, activité qu’il continue d’exercer indépendamment, il devient mécanicien car il n’arrive pas à vivre de son écriture. Il écrit le très trash Monstre invisible (histoire d’une bimbo qui a un accident de voiture et qui apprend à accepter sa défiguration grâce à un transexuel, une histoire inrésumable) qui est refusé par les maisons d’édition mais il continue et écrit Fight Club. Oeuvre générationnelle, Fight Club devient le symbole d’une société nihiliste schizophrène cherchant une alternative de vie en prônant la destruction des sacro-saints symboles du capitalisme viral.
Auteur prolifique, il essaye à chaque nouveau livre de trouver un nouvel angle d’écriture, un contexte inédit provocateur et subversif. Après avoir été détruit par la critique littéraire américaine après la sortie du très controversé  Snuff qui est la chronique d’une star du porno qui décide de raccrocher mais après un ultime gang-bang très trash, Palahniuk a sortit le, paraît-il, excellent Pigmy qui fait glisser le lecteur dans la peau d’un jeune africain élevé dans la haine de l’Amérique par un régime fasciste et qui se retrouve expatrier dans le pays de ses ennemis. Aucune date de prévue ni pour l’un ni pour l’autre en France mais on a l’habitude, l’auteur est distribué n’importe comment en France (on trouve Fight Club dans le rayon Science Fiction à la Fnac).

Un an, un livre. Pour 2010, la fournée annuelle se nomme Tell All. Un livre Tell-All signifie en anglais un texte aux informations souvent scandaleuses. Chuck Palahniuk est resté au chevet de sa mère l’année dernière et en a profité pour écrire trois nouveaux romans dont celui-là. Tell All va avoir comme personnage principal et pour la première fois une personnalité ayant existée sous les traits de Lillian Hellman. Actrice de théâtre et scénariste au cinéma des années cinquante, Lilian Hellman a été une des victime du McCarthisme ambiant à l’époque suite à ses relations avec l’écrivain de romans noirs Dashiell Hammett (Le Faucon Maltais, Le Grand Braquage) qui après avoir été qualifié de communiste, a été jeté en prison et a vu toute son oeuvre retirée des bibliothèques et des librairies. Suite à ces accusations, Hellman a été mise sur la liste noire du cinéma américain et ne pouvait donc plus pratiquer. Amie de la poétesse Dorothy Parker, elle écrira elle-même une autobiographie troublante nommée Pentimento qui plus qu’un combat permenant d’une femme face à un gouvernement essayant de taire son art, Pentimento est un symbole, celui d’une femme combatante qui servira de déclencheur au mouvement féministe américain.
Tell All va très surement changé radicalement le style habituellement décalé et trash de Palahniuk pour sublimer une femme qu’il veut réinventer comme « larger than life Super Hero » (plus qu’un grand qu’un Superhéros vivant). Le livre sort le 4 mai 2010 aux USA donc peut-être qu’il sortira en 2020 en France avec un peu de chance…
En attendant tous ces inédits, Folio sort le Festival de la couille et autres histoires vraies en édition poche pour 6€. C’est mieux que rien on va dire…

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Bouquins, Canards & autres mots sur papier

2 réponses à “En Attendant Palahniuk

  1. Bien le bonjour.

    Première fois que je passe par ici et je découvre un article sur Chuck Palahniuk, fabuleux!

    Je voulais juste dire que la sortie de Pygmy est prévu en France le 9 mars 2010 dans la collection « Denoël & d’ailleurs ».

    Et je dirais aussi que c’est normal que Fight Club soit dans le rayon SF, il est paru dans collection Folio SF (mais c’est vrai que l’éparpillement des livres de l’auteur n’aide pas pour les trouver).

    D’autres infos ici: http://singesdelespace.wordpress.com/2010/02/07/sortie-prochaine-de-pygmy-de-palahniuk/

  2. Idem que Gaëtan :-)Merci pour le tuyau du nouveau bouquin, je ne savais pas (pas mal de trucs à voir, je ne m’en sors plus :-/).
    Effectivement, c’est rare de voir un article (et bien écrit qui plus est) sur cet auteur génial !
    Pour les images subliminales, au début, je n’y ai pas trop prêté attention mais en fait, ça m’a procuré un effet bizarre en regardant le film pour la première fois (même à moitié comateuse)et c’est à la fin du film que j’ai tout compris ! Une super idée d’ailleurs, bien foutu. Ce film est une merveille, un bijou, bref, je kiffe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s