La Chanson de la semaine, le retour – Semaine#1

biolay1polaIl y a encore deux ans, vous m’auriez parlé de Benjamin Biolay, je vous aurais dis que c’est un gros con qui fait de la musique de merde. Critique débile alors que je connaissais très mal, je me basais sur deux singles qui encore aujourd’hui je trouve très mauvais en la personne de « Chaise à Tokyo » (Négatif) et « Los Angeles » (Rose Kennedy).
Puis au détour d’une interview dans Technikart, d’un passage dans Paris Dernière à l’époque de Trash Yéyé, je me dis que je me dois d’écouter cet album pour soit confirmer mon idée sur lui ou pour en changer tout simplement. Je télécharge le bestio et là, une claque façon Tsunami décalque toutes mes idées reçues sur le bonhomme, je tombe littéralement sous le charme et particulièrement de la chanson « Dans La Merco-Benz« , que je conseille très vivement à ceux qui ne la connaissent pas.
Après l’avoir vu en concert et écumé ses anciens albums qui sont assez incroyables, à part l’innommable Home (projet duo amoureux craignos avec son ex-femme Chiara Mastroianni), j’étais dans l’attente du prochain.
La semaine dernière sortait un double album nommé La Superbe. Le premier titre est éponyme à l’opus et fait aussi office de représentant VIP, de single qui a la classe si vous préférez. Une mélodie hyper efficace qui colle la chaire de poule et enivre, une orchestration luxuriante mais pas rococo variété et des paroles taillées pour une descente de bonne humeur direction allé simple mélancolie. Le fil rouge de l’album est la rupture, la mauvaise vie, le raté qu’on voit arriver gros une maison mais que l’on évite pas pour autant, la vie la vraie mais pas celle gnangnante débile d’un Bénabar qui regarde Drucker le dimanche midi en parlant des fais divers du Parisien. Un bijou qui porte bien son nom, très certainement un des meilleurs albums de l’année 2009.

La chanson de la semaine sera son single que j’écoute un peu en boucle depuis quelques jours et que dont je n’arrive pas à me défaire. Pour être encore plus aspiré par ce titre magnifique, je propose le clip qui a été réalisé une fois de plus par Clarisse Canteloube qui a déjà tourné différents titres pour Benjamin Biolay (Qu’est-ce que ca peut faire, Dans la Merco-Benz et Laisse Aboyer les chiens). L’amoureuse est jouée par la danseuse Marie Agnes Gillot.

Plus qu’une chanson de la semaine, c’est un énorme coup de coeur. Si vous avez le temps, essayez d’écouter Brandt Raphsodie en duo avec Jeanne Cherhal qui raconte une histoire d’amour par post-it interposés sur un frigo Brandt.
Benjamin Biolay ou quand la pop française n’a pas à baisser les yeux de honte face à ses petits copains étrangers.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Musique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s