Chanson de la semaine #Semaine 4

oxmopolaCe soir est le moment crucial de la semaine où je dois choisir une chanson qui représente au mieux ma semaine… J’ai été dans le coltard pratiquement tous les jours, j’ai écouté le dernier Eels a en faire péter mes stats last fm, regarder la pluie tomber à travers les vitres salles de mon boulot et mater les final NBA non stop donc avec ce mélange de tout, la chanson de la semaine va être… Soleil du Nord du Oxmo Puccino. La météo s’y prêtait bien et de mon travail, j’ai une vue imprenable sur une cheminée en colonne impressionnante qui crache de la fumée et qui me rappel cette phrase de la chanson : « longtemps pendant mon jeune âge je pensais que l’usine faisait les nuages« .

J’ai découvert Oxmo Puccino au détour d’un festival il y a deux ou trois ans. J’étais vraiment pas chaud pensant que c’était encore un rappeur français qui allait me raconter à quel point c’est la zèrmi, que l’hexagone n’est qu’une pute, que blablabla le tout sur une vieille mixtape ratée d’un scratcheur manchot (n’y voyait pas là une attaque contre le frère d’Ophélie Winter). Je me suis assis devant et je suis rentré comme un invité à carton VIP dans le Lipopette Bar et y ai découvert un artiste accompagné d’un vrai groupe intelligement nommé The Jazzbastards. Claque musicale qui démonte tous les clichés grands espaces du hip-hop, Oxmo Puccino rap des textes très imagés,lançant un processus imaginatif mental dément, avec un flow particulier entre chanson française et rapeur phasé en 140w. On pourrait croire que le fait que Skyrock ne le diffuse pas handicape sa carrière mais Oxmo, avec une musique jouée en live, a su trouver une alternative avec un public qui ne vient pas des banlieues tout en gardant une street credibility incroyable.

En mars dernier est sortit L’arme de Paix, nouvel opus soufflé comme un travail d’orfèvrerie. Des mélodies qui varient et entrainent dans un univers où l’on se sent bien, passant d’un titre hip hop assez classique comme 5 minutes à un mix casse gueule mais attachant en duo avec Olivia Ruiz dans « sur la route d’Amsterdam« . Après le printemps de Bourges où la meilleure journaliste de Hip Hop en France m’a fait écouter cet album, je n’ai eu de cesse de le faire tourner et en parler le plus possible parce que Oxmo Puccino a ce pouvoir d’abolir les frontières musicales et les idées reçues qu’on a sur le hip hop, comme sait aussi le faire Hocus Pocus.

Oxmo Puccino
Soleil du nord

Audio :

Vidéo :

sunshinepola01

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Musique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s