Histoire d’un canard en plastique

dicky1polaPour mieux savoir qui je suis, voilà une petite recherche sur mes ancêtres et d’où je viens.

Le canard en plastique est un jouet ayant la forme d’un canard et généralement de couleur jaune. Il peut être fait de plastique ou de matériaux s’en rapprochant comme le latex.

Son histoire est irrémédiablement attachée à celle de l’expansion du plastique dans l’industrie mondiale au XIX° siècle. Les premiers canards étaient fait d’un plastique très dur, très épais et ne pouvait donc pas faire un petit sifflement quand leur écrasait le ventre.
Au fur et à mesure des années, ces jouets sont devenus de véritables icônes de la culture pop et sont des référents directs à la salle de bain, des bulles de savon et plus particulièrement à la baignoire.

Des objets cultes qui ont commencé leur consécration dans les années 70 aux Etats-Unis grâce à Jim Henson qui à l’époque était le maître des marionnettes et le réalisateur de Sesame Street et du Muppet Show. Ernie, le pote de Bert, chante une chanson nommée « Rubber Duckie » et devient un titre phare de l’émission à tel point qu’elle sera reprise en duo avec Little Richard pour un show spécial. Ce fameux canard de la chanson est l’objet de convoitise des enfants et devient très rapidement l’ami du bain.

Sa popularité grandissant au fil des années, le canard en plastique se décline sous de nombreuses couleurs et formes. Pour exemple, le canard diabolique (Devil Duck) et ses cornes de Satan est un must tout comme le marié et sa femme, le mort, ceux qui ressemblent à des célébrités, les sportifs, ceux déguisés ou encore ceux qui clignotent lorsqu’il a les fesses dans l’eau.

En 2001, The Sun, tabloïd anglais n’étant bon qu’à emballer un fish & chips, sort un scoop qui raconte que la reine Elizabeth II aurait dans sa baignoire un canard avec une couronne gonflable sur la tête. Ce roi canard aurait été vu par un ouvrier venu repeindre la salle de bain de la Queen Lady. Cette histoire a augmenté les ventes de canard en plastique de 80% pendant une courte période au Royaume-Uni.

Certains ont en même fait collection à travers le monde. Les pays les plus touchés par cette duck mania sont : l’Angleterre, le Canada, l’Allemagne, le Japon, l’Australie et Singapour.

En 2007, la plus grosse collection existante répertorié par le Guiness Book était de 2 583 canards, rassemblant fou appartenant à une certaine Charlotte Lee, webmastrice de Duckplanet.com.

Pour ceux qui pensent l’objet inutile, oui c’est vrai mais ne jamais oublier que si c’est inutile, c’est indispensable ! Certaines personnes à travers le monde organisent des courses de canards sur un cours d’eau mais pour des raisons écologiques évidentes, le choix du site doit être étudié à l’avance. Le 31 août dernier à Londres, une course a rassemblé plus de 250 000 canards bleus dans une descente folle vers Hampton Court Palace. Pour les pro, la ville d’Halifax au Canada organise une course ramenant 10 000 coins coins pour gagner un prix d’un million de dollars canadien. Les autres courses sont principalement aux USA. (Cincinnati, Tennessee…) A noter que la Belgique à organisé le mois dernier une course le long de Dyle avec 3 000 canards.

Une petite anecdote amusante, en 1992, durant une traversée du pacifique, un cargo dans une tempête a perdu 3 centenaires de dix mètres chacun remplit d’amis flottants. Plus de 30 000 canards se sont retrouvés à la mer à surfer de vague en vague. Deux tiers d’entre eux sont partit vers le sud pour accoster trois mois plus tard sur les côtes d’Indonésie, d’Australie pour les plus courageux et même l’Amérique du sud pour les survivors. Le reste qui a fait chemin inverse n’a pas connu le même sort et s’est dirigé vers le nord de l’Alaska où il a rencontré des icebergs qui ne leur permettait de parcourir en moyenne qu’un kilomètre huit par jour. Après quinze ans de voyage, les canards ont terminé leur périple et ont fait le tour du monde du nord au sud en débarquant sur les plages anglaises. Cette épopée en plastique a été suivit par le centre océanographique Curtis Ebbesmeyer.

Voilà, l’histoire de ma race. Rubber Ducks Rule !

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Histoire de canard

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s