La chanson de la semaine #semaine 2

fatalpicardpolaCette semaine, pendant une pause déjeuner, j’ai lu les différents journaux qui régnaient à droite à gauche et je suis tombé sur plusieurs interviews accablantes.
La première dans le Parisien (déjà ça commençait mal), avec Gérald De Palmas, l’homme qui aime marcher dans le sable, marcher sur la route toute la sainte journée et marcher au top 50. Après 5 ans sans actualité, il revient avec un nouvel album nommé Sortir, qui doit faire référence à une obstination névrotique du chanteur à s’extirper du placard des oubliés de la variété. Un creux de la vague qui ne l’a pas pour autant effacé complètement des médias car il participe tous les ans à la grande messe des Enfoirés même quand il ne fait rien.
Deuxième interview, Pascal Obispo pour y parler de son projet Captain Samouraï Flower. Obispo a inventé un messager idéaliste écologique qui part pour une odyssée poétique à bord de son vaisseau « l’arche de Noway » (oh mon dieu !) afin de rassembler les générations pour protéger la nature. Son équipage et ses matelots ne sont pas des enfants de salauds mais de éléments naturels touchés par la pollution comme la banquise, la fôret & l’océan. Un opéra rock halluciné qui va devenir une nouvelle comédie musicale insupportable. Petit détail notable, le dessin animé qui illustre le tout est signé Marc Maggiori, chanteur de Pleymo et réalisateur de clips comme ceux de son propre groupe ou de Empyr. Pascal Obispo peut faire n’importe quoi parce que quoi qu’il arrive, il a toujours la tournée des Enfoirés à assurer donc aucun problème pour lui de prendre un four musical, il sera toujours médiatiquement visible aussi.
Troisième et dernière interview, Florent Pagny. De loin le plus gros mange merde que la musique ait connu (cf. l’histoire de jalousie mal placée après les victoires de la musique de 2002. Battu par Noir Désir, il demande à Obispo de lui composer une chanson qui sonne comme le Vent l’emportera, ce qui donnera Ma liberté de penser.), sort un album en espagnol. Florent Pagny est le mec qui est partit vivre à l’autre bout du monde mais qui est tout le temps là. Un album qu’il voit comme un risque musical, un projet que moi, je vois comme une opportunité de nous en débarasser définitevement. Espoir de courte durée car quoi qu’il arrive, il sera là tous les ans pour hurler à la mort au concert des Enfoirés.
Les Has-Been sont dans la place ce mois-ci et ils ont tous un point commun : Les Enfoirés. Ils veulent qu’on rejoigne leur armée d’artistes qui, de peur d’être oubliés, chantent en choeur sous couvert d’une cause louable alors qu’ils sont là tous les ans surtout pour ne pas disparaître complètement. Une sorte de petite mafia bien organisée qui a le droit de vie ou de mort sur des artistes en déclin.
Pour résumer toute ça, la chanson de la semaine est L’histoire d’une meuf des Fatals Picards qui résume tout le bien que je pense des Enfoirés. Ce titre est disponible sur leur dernier album Le sens de la Gravité.

Les Fatals Picards
L’histoire d’une meuf

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Musique

2 réponses à “La chanson de la semaine #semaine 2

  1. Bien vu, c’est aussi ce que je pense, un rassemblement de « Has Been » pour ne pas qu’on les oublie, et qui du coup éclipsent la vraie « raison d’être » des Restos Du Coeur… Effectivement, la chanson des Fatals Picards (je ne les connais que de nom…) résument bien aussi ce que je pense depuis le départ (je n’ai jamais regardé un seul spectacle des Enfoirés…)et que tu expliques mieux que moi :-))

  2. Se servir de la misère des autres pour exprimer leur misère artistique… Et c’est trois là en sont un bel exemple (avec une petite réserve pour De Palmas tout de même car il se montre un peu plus discret et recherche un peu moins la médiatisation que les deux suivants).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s