Fatal Error#333

officepolaDe l’inconscience, voilà comment qualifié mon action d’hier soir. Après une journée où ne rien faire était le thème principal, je me suis dis qu’un peu d’action ne ferait pas de mal. Différentes idées se sont présentées à moi : faire du base jump, tenter d’améliorer mes enchainements en smurf ou faire du sport (non, ça pourrait être dangereux ça). Un long moment de réflexion plus tard, je me décide pour m’asseoir devant la télé en grignotant des Wasa Runda Sesam… une activité extrême ! Les yeux rivés sur le petit écran, (j’ai pas écris cette activité sur mon twitter, la communauté va t-elle me banir ?) je zappe et tombe sur The Office (version US)  en français.
Au début, je crois mal entendre ou bien c’est ma freebox qui est défectueuse parce qu’il y a un décalage de temps en temps entre le mouvement des lèvres et les paroles qui en sortent. J’ai l’impression d’être reparti quarante ans en arrière quand les films asiatiques sans Bruce Lee étaient doublés de manière complètement dingue et surtout à l’arrache totale.
Le mandarin étant une langue compliquée et plus longue que le français (voir deux fois plus long que l’anglais) , les traducteurs trvaillaient sans réfléchir en terme de post-synchronisation, ce qui obligait les doubleurs a faire ce qu’ils pouvaient. Résultat, des mecs débarquent pour se mettre sur la tronche, veulent faire du trash talk et disent quelque chose comme : « Tu as tué mon frère, je vais le venger ! » ce qui donne un gros plan très serré sur le visage où l’on voit des lèvres bouger dans tous les sens la moitié du temps sans qu’ils ne disent rien… (voir vidéo youtube à la fin de l’article).
Virgin 17, chaîne de la TNT, ne propose pas en option le changement de langue ni les sous-titres.  Je suis resté devant le temps d’un épisode, le dernier de la saison 1. Je comprends que doubleur est un métier difficile, que c’est un cercle fermé et qu’ils doivent mettre de la vie dans leur travail mais de là à déformer la version originale non !
The Office (US) raconte la vie de Dunder Mifflin, une entreprise de Scranton (Pennsylvanie) spécialisée dans la vente de papier. La vie de ce bureau est filmé façon télé réalité avec ses interviews individuelles revenant sur un évenement de la journée, ses instants volés et ses moments de vie.
La série vient d’angleterre à l’origine d’où ma précision précédente sur le US. Un énorme succès plus tard en terre britnaique, le show est vendu dans le monde et même en France, ce qui donnera Le Bureau, diffusé sur Canal +, avec François Berleand en directeur taré. (la série fait un bide et ne sera qu’à moitié diffusé)
Aux États-Unis, le rôle phare du boss est porté à merveille par Steve Carell, présentateur fou de l’incroyable Daily Show puis de films à succès comme 40ans, toujours puceau (The 40 Year-Old Virgin) ou Little Miss Sunshine. Les américains ne veulent pas jouer la carte du boss tyrnanique mais son contraire, celle d’un patron taré qui ne fait que divertir ses employés et qui fait exactement tout ce qu’un directeur ne doit pas faire. La première saison est assez difficile car elle est rupture avec toutes les sitcoms classiques auxquelles on est habitué. Le rythme est différent, il y a des silences, la réalisation est très signée, les personnages avec des particuliarités précises, le fil rouge scénaristique mettant pas mal de temps à se mettre en place… soit une mise en exergue lente mais payante sur le court terme.
Je viens de terminer la 5°saison (dernière diffusée aux USA) et je n’ai qu’une chose à dire : C’est atomique !
Un humour corosif, un esprit d’entreprise familliale où l’on veut être employé, des relations entre personnages en évolution permanente et des fou-rires en veux-tu en voilà.
Donc déjà que la série prend son rythme de croisière qu’en seconde saison (la 1° ne faisant que 6 épisodes), si vous la regardez en plus dans un VF abonimable où Michael Scott (World’s Best Boss comme le dit son mug) a une voix de canard qui fait des modulations insupportables (désolé Constantin Papas pour cette critique), il y a des chances que vous passiez à coté d’une des meilleures séries du moment.
The Office est la série où l’on retrouve des traits de caractère de collègues de boulot sauf qu’ils prennent une tournure comique, agréable et qu’épisodes après épisodes deviennent un plaisir. Un bureau où on aimerait bien s’amuser autant mais qui, à défaut d’être réel, est un plaisir à regarder.

Best of de mauvais doublages de films asiatiques

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans T.V.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s