How We Lost the War…

lostpolaDepuis quelques années, je regarde frénétiquement des séries américaines. C’est venu graduellement. Au début, je ne voulais pas me soumettre à cette mode venant du nouveau monde. Pour être accepté socialement ou avoir simplement des conversations mondaines intéressantes, il fallait impérativement regarder religieusement 24, Desperate Housewife, Prison Break et Lost.
Un an de résistance derrière les barricades audiovisuelles, un an à passer pour un naze, un inculte, un has-been… un an. Les chaînes nationales passaient les dites séries sur leurs canaux et infestaient encore, encore, et encore mon entourage personnel, professionnel, visuel, ma télé, mes journaux, internet… Tous les magazines ressassaient sans cesse le génie des scénarios, la réalisation « extraordinaire » (à dire comme Frédéric Mitterand) et une panoplie d’acteurs tous plus talentueux les un que les autres. Je boudais le mouvement mais pourtant on essayait de me forcer la main en me gravant l’intégrale de la saison 1 de telle ou telle série, en m’envoyant des vidéos… bref de l’acharnement mais je restais un incorruptible et fier de l’être.
Un soir de misère, après un jour de boulot pourri, je rentre chez moi, me fait des pâtes à la carbonara et me retrouve seul devant l’ordinateur. Pas de film vierge de visionnage sur le disque dur, je décide en dernière instance de mettre le premier épisode de Lost. Un repas qui a duré quelques heures et qui s’est terminé très tard dans la nuit.
C’était une des première fois de ma vie que j’avais du mal à décrocher de l’écran. J’étais obnubilé par l’intrigue, l’univers et les personnages. Je n’ai compris que le lendemain matin après un réveil très difficile que la guerre était terminée et que les shows US avaient gagnés.
Évidemment, j’ai regardé la première saison en quelques jours et j’ai de suite enchainé sur la seconde saison. Une série en stand by est remplacé par une autre puis une autre… un schéma exponentielle et ceux, pour mon plus grand plaisir.

Actuellement, je regarde quelque chose comme une 15° de séries si je compte celles qui sont en attente d’une nouvelle saison. Une cure de désintox est à prévoir pour l’été… à quoi bon, je vais retomber dedans en septembre de toute façon.

Publicités

4 Commentaires

Classé dans T.V.

4 réponses à “How We Lost the War…

  1. JNo

    nt nt … pas de pause cet été … ya BurnNotice saison 3 qui commence le 4 juin … puis à partir de mi juillet on aura droit à Eureka saison 4, sans parler de la saison 6 d’Entourage … Merde, les salops, ils m’ont eu mon capitaine !!!

  2. BarrFind

    Mais t’es quand même passé pour un blaireau pendant un an !! Hahahahaha ! Et pis on dit « magazines » ! Mouha !!

    • Merci pour la rectification, c’est fait. Mais même pas mon gars, j’étais un anti-lost et je le défendais… après tout y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis non ? Ca fait plaisir de te voir ici. 🙂

      • BarrFind

        Oui, j’avais gardé dans un coin de la tête qu’un jour faudrait que j’épluche ton blog. Pour l’instant j’ai lu que le premier article ! 🙂 Mais tu verras mes commentaires au fur et à mesure. J’ai pas peur de commenter des articles vieux d’un an !! « y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis » Étant donné que j’ai eu des à priori négatifs sur presque tous mes artistes préférés avant de vraiment les découvrir (surtout en musique), j’ai envie de dire « amen » !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s